LE BRESTOÂ REPREND LA MER !!

 

carousel-liaisons-maritimes

Souriez brestois, chantez presqu’îliens, tressaillez de joie bretons, français, allemands, chinois, sud-africains, pygmées, esquimaux ! Le Brestoâ est on ne peut plus heureux et fier d’annoncer aux passagers de ce beau vaisseau qu’est notre planète terre que le capitaine Laurent Férec assure quotidiennement depuis le 8 avril les liaisons entre Brest et la Presqu’île de Crozon à bord du bateau légende de la rade de Brest : Le Brestoâ. Les beaux jours approchent, reculent, approchent un peu plus et puis reculent encore mais chaque jour qui passe, chaque goutte de pluie qui tombe du ciel, chaque rayon de soleil qui tente vainement de percer au travers de la bienveillante chape de nuages au dessus de nos grosses têtes de bretons nous amène doucement mais sûrement à cette date bénie entre toutes les dates, ce jour où Brest, enfant prodigue de la Presqu’île de Crozon, tendra à nouveau les bras vers sa mère.

Cet hiver a été pour vous un long chemin de croix : privés de la liaison quotidienne, brutalement sevrés des PPVR hebdomadaires, vous avez tenté tant bien que mal de survivre sans nous, et de notre côté, pas un jour ne passait sans que nous ne pensions à vous et au bonheur que nous aurions à vous retrouver le 8 avril… Certains jours le désespoir et la tristesse nous prenaient d’assaut, et nous nous drapions dans un mutisme dont seuls vos coups de fils pouvaient nous sortir.  De votre côté, vous alliez de temps en temps sur le petit port du Fret, perdre le regard vague de vos yeux mouillés de chagrin dans le bleu de la rade, vidée du Brestoâ. D’autres fois en passant sur une route côtière vous croyiez apercevoir nos couleurs. .. Votre cœur bondissait dans votre poitrine, vous vous arrêtiez sur le bas côté pour y voir mieux et vous réalisiez que non, ce n’était pas le Brestoâ mais l’Abeille Bourbon qui promenait sa jolie coque le long des côtes. Vous repartiez alors déçus, tristes, déprimés, plongés dans un désespoir dont nous seul pouvions vous sortir…

Mais la période hivernale s’achève et le mois d’avril sonne la fin de note détresse commune à être séparés les uns des autres ! Youpi tralala, vous allez pouvoir reprendre le Brestoâ ! Et cette année nous vous avons préparé quelques nouveautés qui vous feront chanter tout l’été…. Pour les découvrir, cliquez ici !